Contribuez à la réduction
des émissions globales à
travers nos projets

Parlons de Contribution

Allons au-delà de la compensation des émissions de carbone et contribuons à la réduction de notre empreinte mondiale.

Comment ça marche ?

1

Bien qu’une partie de nos émissions puisse être absorbée par les systèmes naturels de la Terre (océans, zones humides et forêts), ces derniers ne peuvent pas suivre le rythme auquel nos émissions ont drastiquement augmenté ces dernières décennies.

Nous devons équilibrer nos émissions avec la capacité d’absorption de notre planète, en réduisant les émissions globales et en protégeant les systèmes naturels de la Terre.

2

Les organisations et les personnes engagées dans la réduction de leurs empreintes carbone peuvent financer des projets qui réduisent les émissions sur leur lieu d’implantation. En achetant des crédits carbone (ou des réductions d’émissions) vous financerez des actions qui contribuent à rééquilibrer les émissions présentes dans notre atmosphère, nous évitant une aggravation du changement climatique.

3

Les crédits carbone sont générés par des projets qui réduisent, absorbent ou capturent des émissions de notre atmosphère, tels que des projets de reforestation, d’énergies renouvelables ou d’efficacité énergétique. Chaque crédit carbone financé représente une tonne d’équivalent CO2 non relâché dans l’atmosphère.

4

Lorsque vous investissez dans des crédits carbone, vous réalisez une contribution financière qui permet à des projets de réduction carbone de rester durable, et vous pérennisez les bénéfices de ces projets au sein des communautés concernées et pour notre planète.

Que représente une tonne de CO2 ?

6,060 km en voiture (modèle Citroën Picasso)
250 voyages
Paris - Marseille en TGV (215 750 km)
2 voyage aller-retour
Paris - Berlin en avion (en classe économique)

Au-delà de la réduction des émissions de CO2

En plus des impacts environnementaux, les projets de Microsol ont des impacts sociaux et économiques profonds sur les vies des communautés rurales en Amérique Latine.
Nos projets écoénergétiques profitent à ces communautés en leur donnant accès à une énergie durable. À son tour, il réduit la consommation de bois et empêche le rejet de centaines de milliers de tonnes d'émissions de CO2 chaque année.
Ainsi, nous mettons en œuvre des projets qui apportent des avantages supplémentaires aux communautés rurales d'Amérique latine et contribuent à de nombreux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

Pensez-y

Le financement de 10 crédits carbone représente:

L’installation ou l’entretien d’un* foyer amélioré

Un soutien à 5** membres de communauté, parmi lesquels 2** enfants

L’économie de 7.3* tonnes de bois de chauffe

De plus, l’utilisation d’un foyer amélioré aide les familles à économiser en moyenne 8,14 USD par mois en achat de combustible et un peu plus de 63 heures de collecte de bois par an.

*Ces données ont été calculées grâce aux résultats de la dernière période de vérification du programme Qori Q´oncha programme (2015-2017).

Que finance mon argent ?

Après avoir contribué et investi dans des crédits carbone, qu’arrive-t-il à votre financement et comment fait-il une différence ?

Votre contribution finance des projets bas carbone qui évitent l’émission de CO2 et d’autres gaz à effet de serre.

Les revenus carbone sont utilisés en moyenne de la manière suivante:
80%
pour les frais d’équipements et de déploiement des équipes sur place, l’entretien technique et la formation des familles.
15%
couvre les coûts de contrôle, de certification, de suivi et de promotion du projet.
5%
de frais administratifs et de gestion des projets.

Prêt pour contribuer ?

Si vous ne souhaitez pas contribuer sur base d’un volume d’équivalents CO2, nous vous invitons à réaliser un don à nos projets communautaires. Vos dons permettent de soutenir des projets d’appui aux communautés rurales dans un contexte d’urgence et d’événements imprévus ainsi que le développement de nouvelles solutions innovantes toujours dans l’optique d’améliorer le bien-être des familles les plus vulnérables face au changement climatique.