Réduisez votre empreinte, impliquez-vous:
rejoignez-nous dans la lutte pour le changement climatique

La crise climatique

Où que l’on vive aujourd’hui, le changement climatique est la crise de notre époque. Chaque année, la combustion de charbon, de pétrole et de gaz naturel libère des milliards de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Dans le même temps, les activités humaines génèrent des quantités d’émissions sans précédent, qui ne semblent pas près de diminuer. Plus la pollution carbone se répand dans l’air, plus l’énergie du soleil est piégée sous forme de chaleur, ce qui élève encore la température.

D’après un rapport de septembre 2019, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) indique que les températures ont augmenté de 1 degré Celsius en moyenne par rapport aux niveaux de l’ère préindustrielle et les scientifiques nous alertent sur le fait que nous approchons d’un « niveau de risque ingérable ». L’Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique appelait à maintenir les températures mondiales « bien en-dessous » de 2 degrés Celsius et à poursuivre les efforts pour rester sous les 1,5 degré. Mais si nous n’arrivons pas à ralentir les émissions polluantes, les températures risquent de dépasser les 3 degrés Celsius d’ici 2100, causant toujours plus de dommages irréversibles sur nos écosystèmes.

Source : climate.nasa.gov

On serait tenté de baisser les bras face à la perspective effrayante de cette trajectoire, pourtant il encore temps d’inverser le cours des choses.

Nous ne sommes pas tous touchés de la même manière

Combattre le réchauffement climatique implique d’abord de réaliser que les populations vulnérables peuvent être touchées de diverses manières par ses conséquences négatives, notamment aux niveaux social, économique et de santé publique. Nous ne sommes pas tous touchés de la même manière. Ironiquement, ce sont souvent les pays historiquement les moins polluants qui subissent les conséquences du changement climatique les plus brutales.

C’est pourquoi Microsol s’efforce de rééquilibrer la balance entre les communautés vulnérables qui manquent des ressources nécessaires pour réduire leur impact environnemental et les communautés qui prennent conscience du niveau préoccupant de réchauffement de notre planète.

Quels sont les pays qui émettent le plus de CO2 par habitant chaque année ?

Pour calculer la contribution moyenne d’une personne, on divise les émissions de son pays d’origine par l’ensemble de sa population. La moyenne mondiale en 2017 s’élevait à 4,8 tonnes par personne.

Comment agir ?

Réduisez votre impact et impliquez-vous !

Réduisez votre impact

Optez pour la mobilité durable

Evitez les longs trajets en voiture (chaque litre de carburant consommé en voiture émet 2,5 kg de CO2). Optez autant que possible pour la marche, le vélo et les transports publics.

Si vous conduisez, adoptez le covoiturage et roulez tranquillement, la vitesse augmente la consommation de carburant, et donc les émissions de CO2.

Évitez l’avion, qui est l’émetteur d’émission de CO2 qui connait la croissance la plus rapide au monde. Si vous le prenez, pensez à compenser vos émissions.

Cliquez ici pour en savoir plus
Considérez votre consommation d’énergie

Attention à la température de votre logement : une baisse de 1° dans la pièce réduit vos émissions (et votre facture) de 10 à 15 % ;

Essayez d’éviter le recours à l’air conditionné, qui est cher et énergivore, préférez un ventilateur.

Vérifiez le réglage de vos appareils ménagers. Le frigo n’a pas besoin d’être réglé au plus froid et votre chauffe-eau peut être réglé sur 50°, voire moins.

Débranchez votre chargeur de téléphone, il continue de consommer même sans téléphone.

Éteignez les lumières quand vous n’êtes pas dans la pièce et utilisez des ampoules basse consommation telles que les LED.

Cliquez ici pour en savoir plus
Envisagez la sobriété alimentaire

Dès que vous le pouvez, réduisez votre consommation de protéines animales.

Mangez des produits locaux et de saison : plus le circuit est court, moins le transport générera de pollution.

Recyclez/compostez vos déchets organiques, pour éviter qu’ils ne dégagent du méthane en se décomposant dans les décharges. En Europe, ces émissions représentent +/-3 % des émissions de GES.

Cliquez ici pour en savoir plus
Réutilisez au maximum

L’objectif final de la démarche est de limiter la surconsommation de produits. En gardant toujours à l’esprit la même logique : refusez ce dont vous n’avez pas besoin, réduisez vos besoins et réutilisez autant que possible ce que vous avez. Vous possédez un objet dont vous n’avez vraiment plus l’usage ? Recyclez-le ou séparez-vous-en au mieux.

Évitez de prendre un sac plastique à chaque achat, utilisez des sacs de course réutilisables

Choisissez des produits avec pas ou peu d’emballage : cela diminue les coûts de production autant que la quantité de déchets générés.

Cliquez ici pour en savoir plus

Impliquez-vous

Agissons ensemble pour aider des communautés dans le monde entier à relever les défis du changement climatique.

Collaborez pour découvrir ou imaginer de nouvelles solutions dans les domaines existants ou dans de nouveaux secteurs d’intervention
Travaillez avec Nous
Soutenez un projet existant ou faites un don pour permettre d’expérimenter de nouvelles solutions
Faites un Don
Contribuez à la réduction de notre empreinte mondiale à travers un financement basé sur les résultats
Contribuer